Accueil Travaux
 
C'est entre la rue Belle-Isle et le square du Luxembourg que vient d'être réalisé un aménagement cyclable, apparemment sous forme de Voie Verte (VV), puisqu'on ne distingue pas un trottoir et une piste cyclable voisines. Son emplacement semble se situer au même endroit que l'ancien large trottoir (qu'on voit encore sur la photo aérienne) car on peut constater que le grand sapin est préservé. Le revêtement est réalisé en béton désactivé (un peu granuleux), comme pour la PCB et la VV respectivement à côté et sous le palais du gouverneur. 

 

 
 
C'est entre la rue Belle-Isle et le square du Luxembourg que vient d'être réalisé un aménagement cyclable, apparemment sous forme de Voie Verte (VV), puisqu'on ne distingue pas un trottoir et une piste cyclable voisines. Son emplacement semble se situer au même endroit que l'ancien large trottoir (qu'on voit encore sur la photo aérienne) car on peut constater que le grand sapin est préservé. Le revêtement est réalisé en béton désactivé (un peu granuleux), comme pour la PCB et la VV respectivement à côté et sous le palais du gouverneur.

 

 
 
Pour ce qu'on pourrait appeler le Grand S (à l'envers), pont Courbe enjambant l'A31 compris, la plate-forme du Mettis, avec un trottoir et une Piste Cyclable Bisens contiguës, passera désormais à la place des anciennes bretelles de circulation générale qui menaient au pont Courbe. Le trottoir se situant côté ouest et la PCB côté est. 

 

 

 
 Rue Hauteclocque : l'aménagement de la plateforme du Mettis, ne prévois pas, d'après les planches Pro visibles à la Maison du Mettis place de la République, de Piste Cyclable sur le large trottoir en construction, visible à droite sur les photos. Alors que ce trottoir va de 3,5 m à 2,5 m de large. Pourquoi ? Il faut que l'axe important de la rue Hauteclocque et de la rue de Verdun soit aménagé de voies cyclables, la largeur globale des voiries semble le permettre.

 

 

 

 

 

 

La Ville de Metz continue à concevoir des Pistes Cyclables Bisens d'un seul côté d'une rue, alors qu'à vélo, comme en voiture, on roule normalement à sa droite ! Son adjoint chargé de la politique "vélo" nous avait annoncé des pistes bilatérales partout ! Elle peut rétorquer qu'elle prolonge l'aménagement de la PCB sous le passage de Plantières. Mais en zone urbaine, les deux côtés des habitations, commerces et services doivent être desservis.
De plus, on peut découvrir qu'ici une belle PCB va commencer à la sortie de la rue du Cambout, puis se dissiper peu à peu, sur un large trottoir, où on ne saura plus très bien où sera l'emprise des cyclistes et celle des piétons ! Alors que les services techniques avaient opté, pour l'ensemble de la ville, pour une séparation sensorielle par une petite bordure de 2 cm.
Lire les autres défauts de conception dans les légendes ...

 

 

 

 

 

PCB en travaux sur le bd Maginot, réalisée en béton blanc (ou gris très clair) entre la « promenade de la Seille » et la contre-allée pour autos.

La conception est plaisante. Sauf les coupures, trop fréquentes, par les zones piétonnes. Déjà que les piétons ne respectent pas toujours les PC (les cyclistes ne respectant pas non plus toujours les trottoirs), là on leur donne encore l'occasion de marcher dans la trajectoire des cyclistes !

Il reste à réaliser les liaisons côté Porte des Allemands et côté place Mazelle, l'implantation des panneaux et le marquage. Pour ce dernier, la peinture blanche ne pouvant ressortir sur le béton blanc, on peut suggérer, bien que ça soit pas réglementaire, de le faire en noir (ou gris foncé), ce qui aura le mérite d'être visible et fonctionnel, et aussi original et innovant. (pictogrammes, flèches, trait d'axe discontinu).

Les accès ne doivent pas être négligés, notamment avec les rues de Ranconval, du Wad Bouton (y compris en double-sens) et Mazelle.

 

 

 

panneau travauxDans le cadre de la deuxième grande moitié de nos missions associatives (la première étant les Animations), nous redonnons une place plus importante sur notre site internet aux Aménagements cyclables, et ce principalement par l'intermédiaire d'albums très parlants de photos de ce que tout un chacun peut découvrir sur la voie publique.

Les plans des projets ne nous étant communiqué qu'à doses infinitésimales par les élus ou techniciens de la Ville de Metz, nullement par les autres communes de l'agglomération messine ou Metz-Métropole (par rapport au voies cyclables contiguës au Mettis) dont nous revendiquons naturellement la territorialité en tant que cyclistes urbains, alors qu'à chaque assemblée générale annuelle, nous réitérons à leur représentant notre volonté légitime de collaboration, en vain ; cette carence de concertation, hormis les toujours rares commissions vélo et surtout rares réunions techniques vélo, de Metz, souffre actuellement d'un manque de volonté politique absolument injustifié, volonté pourtant affichée lors de la campagne des élections municipales et peu après, c'est pourquoi nous ne pouvons réagir, qu'après coup, aux réalisations sur le terrain, où, dans ces conditions, il est malheureusement extrêmement difficile, voire impossible, de réajuster la conception.

Nous réalimentons donc progressivement cette rubrique  " Travaux " composée de photos en faisant part de nos remarques d'usagers aux collectivités locales, tant que les chantiers sont en cours et que les entreprises peuvent éventuellement corriger des défauts de conception ou de réalisation. Ces photos sont accompagnées principalement de légendes à caractère technique et de repères sur la carte de Google-Maps. Le visiteur, que vous êtes, peut réagir par des commentaires sous chaque photo, après avoir créé son compte Google. Merci d'avance pour votre soutien précieux ! Comme évoqué précédemment, si les communes daignent bien nous faire parvenir des schémas, des plans et même des idées ou concepts, nous pourrions ouvrir une rubrique  " Projets " .

Cette nouvelle rubrique " Travaux " est accessible à partir de la page d'accueil de notre site Internet sous le menu  Les dossiers  à gauche.

 

 

alt

 

Photos commencées le 27 JUIN, NOUVELLES PHOTOS AUX 3 ET 6 AOUT 2012. Etant donné les travaux en cours, il y a urgence à ce que la ville de Metz intervienne dans ce chantier, en tant que porteur de la politique "vélo", pour faire réaliser des liaisons cyclables nécessaires aux échanges, notamment avec le Plan d'Eau, en prolongation vers le pont de la Pucelle, en sortie de l'arrière de l'ex-ENIM et du Petit Théâtre du Saulcy. Comme l'association MàV, censée collaborer avec la Ville, n'a vu aucun plan de projet, et comme tout n'est pas encore construit, il se peut qu'à partir de ce jour, d'autres lacunes pourraient apparaître. Par ailleurs, il semble qu'il manquerait des passages-piétons (avec bateaux) à certains endroits des parvis du campus, qui pourraient raccourcir les parcours des PMR. Ou mieux : n'aurait-il pas été préférable de surbaisser les bordures sur toute la longueur (ou largeur) de chaque parvis ? Prière de lire les légendes accompagnant les photos.
 

 

 

Après la réalisation des pistes cyclables entre les rues de Belchamps et Boilvin, voici des vues de la réalisation du tronçon suivant, entre les rues Boilvin et Gabriel Pierné. Certes c'est en construction, mais après avoir testé à vélo les portions nouvellement pavées et, avoir observé à pied la mise en oeuvre, c'était un véritable massacre de l'entreprise, qui se profilait sous nos yeux ! Non seulement la chaussée n'était pas très plate (ça ondulait légèrement), mais surtout, les pavés n'étaient pas partout nivelés. Résultat, à vélo, on était incroyablement secoué ! Surtout vers la rue Pierné. Il suffit d'observer les photos. C'était absolument inadmissible ! Cela n'allait pas servir ce concept de piste en pavage, qui ne recueille déjà pas l'avis favorable de tous les cyclistes. Les services techniques de la Ville étaient-ils au courant ? N'est-ce pas la même entreprise que précédemment ? Ne sont-ce pas les mêmes ouvriers ? LES RÉAJUSTEMENTS SONT FAITS, CONSTATÉS LE 20 JUILLET.

 

 

 

alt

Photos prises entre les rues de Belchamps et Boilvin, avant la fin des travaux, ne permettant pas de donner un avis définitif. Metz expérimente un revêtement en pavés lisses, de couleur distincte des trottoirs et adopte les pavés blancs et rugueux en limite "trottoir-piste", au lieu d'une ligne peinte. L'aménagement cyclable semble "pas mal", cependant, on peut constater qu'il n'a pas été parfaitement conçu et qu'il n'a pas été parfaitement réalisé. Explications dans les légendes. AJOUT DE 2 PHOTOS (28.2 ET 28.3), LE 9 SEPTEMBRE, MONTRANT UNE RECTIFICATION. Par ailleurs, rouler sur des pavés reste, malgré tout, pas le meilleur confort : on a l'impression de rouler sur des briques juxtaposées. Bien que cet aménagement est, a priori, joli, il serait préférable de continuer à réaliser les revêtements en macadam exclusivement. Ces photos ont été prises avant que ne soient implantés les panneaux et marqués les pictos "vélo", qui tiennent mieux sur macadam que sur pavés ou dalles.