Accueil Près de chez nous


La ville de Luxembourg vient de présenter son projet "Vivre sans voiture".dessin vélo

La ville envisage, en effet, de mettre à disposition un terrain disponible dans le quartier du Limpertberg, au nord-ouest de la ville,  pour construire un ensemble de 70 à 80 logements sans garage, ni place de parking.

Ce terrain restera propriété de la ville et un contrat sera conclu avec des investisseurs immobiliers qui devront respecter les clauses suivantes : pas d’emplacement de garage souterrain extrêmement coûteux,  comme cela se fait habituellement dans les nouveaux ensembles, ni de garage classique. La surface allouée à la voirie sera également réduite car destinée uniquement à la circulation des piétons et des cyclistes. Un accès restera, bien sûr, possible aux véhicules de secours ou d’urgence.

En réduisant ainsi l’emprise de la voiture, il est possible de diminuer les coûts et donc de rendre l’accès au logement plus abordable, ceci notamment dans une ville où le coût de l’immobilier est un véritable frein. La ville espère ainsi atteindre une mixité de population plus large (certainement une partie de la solution au logement social). Les habitants du quartier n’auront, par ailleurs, pas droit à la vignette de stationnement résidentiel qui permet aux habitants de la ville de Luxembourg de stationner leur voiture.

Moins de bruit et de nuisance, plus de sécurité (notamment pour les enfants), plus d’espace de vie et de rencontres,  permettront une véritable amélioration de la qualité de vie.

Metz à Vélo ne manquera pas de suivre ce projet et de vous tenir informer.

Pour ceux qui seraient interessés par des expériences similaires en Europe, un excellent document de 146 pages, édité par l'ARENE Ile-de-France est téléchargeable sur leur site.  

                                                                                        Votre correspondant du Luxembourg.